Raphaël Enthoven : son nouveau livre déclenche un scandale familial !

Dans son nouveau livre, Raphaël Enthoven déballe les affaires de famille. Son père, Jean Paul Enthoven, n’en revient pas encore. Au point de couper les ponts avec son fils.

_Raphael Enthoven©Hannah Assouline-Editions de l_'Observatoire _Raphael_Enthoven©Hannah_Assouline-Editions_de_l_'Observatoi

Les hauts et les bas d’une relation père-fils

Mercredi 19 août 2020, Raphaël Enthoven a publié son roman « Le temps gagné ». Selon ses dires : « Cette histoire est entièrement imaginée puisque je l’ai vécue d’un bout à l’autre ». Des propos qui ont fait beaucoup d’échos parce qu’il suffit de lire une dizaine de pages pour comprendre que l’histoire était du déjà-vu. L’auteur a en effet déballé les linges sales de sa famille en public et personne n’a été épargné à part son ex-compagne, Carla Bruni.

View this post on Instagram

1er post. 1er roman 🤗 #letempsgagné

A post shared by Raphaël Enthoven (@raphael_enthoven) on

Justement, c’est cette relation avec Carla Bruni qui a mis la puce à l’oreille des lecteurs. En effet, la femme de l’ex-President de la République, Nicolas Sarkozy, était avec Jean- Enthoven avant de tomber dans les bras de Raphaël. Une histoire tellement originale qu’on ne peut pas passer à côté. Il est donc évident que Raphaël Enthoven a fait une confession sous la forme d’un roman avec des noms différents.

Dans ce livre, l’auteur parle de son père en le décrivant comme étant une personne fitzgeraldienne, égotiste, snob, fantasque, désinvolte et terriblement attachant (L’Express). Des propos qui ont logiquement offusqué l’intéressé. Dans une interview accordée à Figaro le 2 septembre dernier, Jean-Paul Enthoven avoue qu’il avait le cœur brisé après avoir lu le livre. « Pourquoi m’infliger, à moi et à mes proches, ce traitement à base d’indiscrétions et de dénigrements ? », affirme-t-il. Durant l’interview, l’ex-beau-père et l’ex-compagne de Carla Bruni était encore meurtri. Il a même affirmé qu’il était en deuil après la déclaration de la personne qui était censée au centre de sa vie.

Après l’interview de son père avec Figaro, Raphaël a encore voulu jeter de l’huile sur le feu. Sur Twitter, le philosophe a publié une de son livre avec une description qui confirme le rapprochement entre la fiction et la réalité : « Gagnons du temps ! Bal masqué à L’écume des pages ».

Pourtant, leur relation aurait dû aller pour le mieux. Dans une interview en 2013, Raphaël Enthoven a affirmé que s’il avait dû choisir un père, Jean-Paul Enthoven serait son premier choix. De plus, il a affirmé que son père comblait sa solitude. Cette époque paraît tellement loin pour la famille. Via un SMS, Jean-Paul Enthoven a décidé de couper les ponts avec son fils.

Une poursuite en justice à la clé

À part son père, Raphaël Enthoven a aussi envoyé des piques à son beau-père Isi Beller dans son roman. Sous le personnage d’Isidor, l’auteur décrit une personne violente et maltraitante. Une description qui n’a pas plu au pédopsychiatre de 80 ans. D’ailleurs, celui-ci envisage de porter plainte contre le livre de Raphaël Enthoven, deux semaines après sa publication. L’affaire sera portée devant le tribunal de grande instance de pour « diffamation », « injure » et « atteinte à la vie privée » et demande 70 000 € de dommages et intérêts.

View this post on Instagram

#liberté #charliehebdo #strasbourg

A post shared by Raphaël Enthoven (@raphael_enthoven) on

Sa femme Justine Lévy a aussi été la cible de Raphaël Enthoven. 19 ans après leur divorce, la rancune plane encore. Dans son livre « Rien de grave » paru en 2004 dans les éditions Le Livre de Poche, Justine Lévy parle de sa avec Raphaël, leur histoire et leur séparation et le fait que celui-ci l’ait forcé à avorter ou qu’il a couché avec sa belle-mère. Quand des journalistes ont demandé à Raphaël si une partie du livre est une réponse au roman de son ex-femme, il a avoué qu’il mentirait s’il affirmait le contraire.

La seule rescapée de l’histoire, c’est son ex-femme qui est aussi la mère de son enfant : Carla Bruni. D’ailleurs, il n’était pas avare de compliments envers elle. La décrivant comme étant sa sublime muse, il affirmait à quel point elle était jolie ! Il est donc clair que sa rancune envers l’ex-Première Dame était de l’histoire ancienne. En effet, leur querelle date de 2008 quand Carla Bruni s’affichait en Jordanie avec leur fils, Aurelien, sur les épaules de Nicolas Sarkozy. Une photo qui n’a pas plu à Raphaël Enthoven, car il veillait à ce que la vie privée de son fils soit respectée.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !