Paul (les 12 coups de midi) : il se confie sur ce que pensait son papa de son handicap !

Paul, l’un des grands maîtres de l’émission culte de Jean-Luc Reichmann, décide de faire des confidences au sujet de ce que pensait son père de son handicap.

Depuis avril 2019 qu’il a commencé à faire parler de lui dans la célèbre émission Les 12 coups de midi, est devenu une super française. En effet, ce jeune homme de 21 ans aurait tout remporté dans ce jeu tout en marquant les téléspectateurs par sa grande culture encyclopédique et sa personnalité.

Paul El Kharrat dévoile l’attitude de son père par rapport à son handicap

Toutefois, l’ancien gagnant des 12 coups de midi serait atteint d’autisme et explique comment son père avait réagi face à cette maladie. De son vrai nom Paul El Kharrat, Paul est bien celui qui a remporté en octobre 2019, 691 522 euros de gains avec 152 victoires. Une aventure qu’il n’oubliera pas d’ici tôt d’autant plus que cette expérience lui a permis d’écrire un ouvrage « Ma 153ème victoire » sorti depuis le 2 septembre.

Dans son livre, il se réfère à sa participation au célèbre jeu de Jean-Luc Reichmann où il est devenu le troisième grand maitre de l’histoire de cette émission. Dans cette autobiographie, il parle du comportement de son père face à son handicap, entrainant ainsi une relation plutôt complexe entre les deux hommes. Son diagnostic avait révélé qu’il souffre du syndrome d’Asperger, une maladie qui affecte le développement réduisant ainsi les capacités du patient à interagir facilement avec son interlocuteur. C’est grâce à sa grand-mère, qu’il a pu s’informer sur le type de syndrome dont il est atteint après avoir réalisé une vidéo de Paul El Kharrat en 2015.

Paul fait des confidences au sujet de son handicap dans son autobiographie

View this post on Instagram

Emission du 10 Mai

A post shared by ⚠️ Compte FAN (@les_12_coups_de_midi_fan_suite) on

Interviewé par PurePeople, le jeune gagnant des 12 coups de midi n’a pas hésité à dire ce que pensait son père au sujet de sa maladie. En effet, le père de ce jeune homme avait stéréotypé cette maladie bien qu’il bénéficiait du soutien de sa grand-mère « C’était un peu plus compliqué parce qu’il avait l’image d’un enfant mutique avec tous les clichés de l’autisme qui vont avec ». Paul aurait passé son temps à rassurer son géniteur qui pensait uniquement à une forme plus grave de l’autisme or Paul déclare qu’il n’a pas les difficultés de langage et n’est pas mentalement atteint non plus. En plus de l’attitude de son père, l’ancien champion dénonce également la perception erronée de la société vis-à-vis des personnes comme lui. Il avait révélé dans les colonnes de l’Équipe qu’il fait face à « des désagréments sensoriels en permanence » car des personnes font des commentaires péjoratifs à son sujet l’amenant ainsi à vivre une torture psychologique.

View this post on Instagram

Paul El Kharrat a marqué le public de TF1 dans "Les 12 coups de midi" avec sa culture générale illimitée. Le jeune homme qui souffre du syndrome d’Asperger, a fait des confidences bouleversantes sur sa maladie, qui le torture psychologiquement. ☝🏼☝🏼 UN CANDIDAT EXCEPTIONNEL 💕 De tous les candidats qui se sont distingués dans "Les 12 coups de midi", Paul fait partie de ceux qui ont le plus touché le cœur des Français. En plus de ses connaissances impressionnantes, le jeune homme de 21 ans a également une personnalité singulière et amusante. En près de six mois sur le plateau de Jean-Luc Reichmann, il a empoché une cagnotte épatante d’environ 700 000 euros, avant de perdre son titre de maître de midi. Participer aux "12 coups de midi" a été un véritable défi pour le célibataire. Souffrant d’autisme Asperger, celui qui a écrit "Ma 153ème victoire" en début septembre 2020, a dû sortir de sa zone de confort pour passer devant les caméras. Très critique envers lui-même, il n’hésite pas à se dépeindre comme une personne "torturée" et "instable". "Je suis torturé psychologiquement" ⠀ Dans un article de L’Équipe dédié à l’étudiant en licence, il s’est livré sur sa condition avec beaucoup de franchise. ⠀ "Quand je me regarde, je me dis qu'il y a quelque chose qui ne va pas, a-t-il expliqué, estimant qu’il lui manque quelque chose. Très critique envers son apparence physique, il a également souligné son instabilité émotionnelle. Incapable de prendre des kilos malgré son alimentation permanente, Paul se sent mal dans sa peau. "Je suis torturé psychologiquement", a-t-il ajouté, avec beaucoup de sincérité. À cause de son mal-être psychologique, Paul a une mauvaise perception de sa propre personne. Avec un esprit particulièrement "dérangé", wikiPaul a appris à s’entourer des bonnes personnes, qui le supportent et l’apprécient pour ce qu’il est vraiment. Malgré ses "nombreux défauts" et troubles sensoriels,  le jeune homme a également de très belles qualités qu’il sait mettre en valeur. Plus de détails et d'autres nouvelles sur notre site web. Suivez le lien dans la BIO

A post shared by Amomama_France (@amomama_france) on

Bien que les rapports de Paul avec les autres ne soient pas toujours évidents, il n’en demeure pas moins qu’il communique parfaitement, contrairement à ce que se disait son père comme il explique dans son livre. En effet, le papa de l’ex-gagnant de l’émission de s’était trompé sur ce syndrome. Celui dont est atteint Paul El Kharrat est le syndrome d’Asperger. Toutefois, le jeune homme n’a pas manqué de souligner que cette pathologie lui confère plusieurs capacités « j’ai une excellente mémoire et une bonne analyse de ce qui m’entoure ».

Étant donné qu’il doit vivre avec ce syndrome, Paul demande aux gens de changer leur façon de regarder les autistes, et surtout ceux qui souffrent de ce syndrome. Même s’il sait qu’il est différent des autres, il souhaite être considéré à juste titre. Le père de Paul a finalement accepté le syndrome dont souffre ce dernier après plusieurs années de rejet. Depuis que son diagnostic a été révélé, il est désormais très impliqué dans la vie de son fils et serait d’ailleurs fier de lui pour son parcourt impressionnant dans l’émission de .


Justin Bréant

Justin Bréant

Ancien parisien exhilé au Pays Basque, je suis fasciné par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.