Naoil (Koh-Lanta) parle de son accouchement avec beaucoup d’émotion sur Instagram, ses fans sont émus !

Alors que son petit garçon est venu au monde il y a quelques jours, Naoil l’ancienne candidate de Koh-Lanta, revient sur son accouchement…

Naoil souriante au court de la finale de koh lanta
Source : Capture TF1

C’est le tout premier bébé pour Naoil, qui a accouché le 24 août 2020. Si cela ne s’est pas déroulé comme elle s’y attendait, l’ex-candidate est totalement émue, et partage ses moments avec ses fans sur son compte .

Naoil de Koh-Lanta, elle raconte la naissance de son petit garçon

Nul ne peut prévoir la manière dont se déroulera un accouchement, car tout peut arriver. Naoil la gagnante de Koh-Lanta l’île des héros, en a fait l’expérience lors de la naissance de son fils il y a environ une semaine.

En effet, c’est le 24 août 2020 que Naoil et son conjoint Grégory, ont eu le bonheur d’accueillir leur petit garçon Aylan ! La jeune femme qui est connue pour tout partager avec sa communauté, l’a annoncé à ses abonnés, tout en prenant le soin de leur expliquer la manière dont son accouchement s’était passé.

La grande gagnante de la dernière saison de Koh-Lanta, a fait part de la naissance de son premier Aylan, le mercredi soit 2 jours après. Elle a confié que l’accouchement ne s’était pas déroulé comme elle l’avait imaginé.

C’est donc pendant que le tout nouveau-né faisait une petite sieste comme seuls les bébés en ont le secret, que Naoil est revenue sur le moment où son petit a vu le jour, sur son compte Instagram. Cela a été plutôt compliqué pour la grande gagnante du jeu d’aventure de TF1.

Il faut dire que c’est après 5 jours passés à l’hôpital, que Naoil a pu donner naissance, ce qui peut être très éprouvant. La nouvelle maman qui aurait dû accoucher par voie basse, a confié avoir testé toutes les sortes de déclenchements possibles pour arriver à ce résultat ! En dernier recours, elle a eu droit à l’ocytocine. Il s’agit là d’un boosteur d’hormones, qui lui a été administré par intraveineuse. En temps normal, cela aurait dû déclencher l’accouchement.

Cela a semblé fonctionner puisque Naoil a commencé par sentir les contractions et a même demandé à avoir une péridurale. Cependant, il a fallu lui faire une césarienne à la fin, puisque les médecins ont découvert que son bébé n’était pas bien positionné. La jeune femme a avoué qu’elle n’était pas du tout prête pour ça, étant donné qu’elle pensait vraiment accoucher par voie basse, malgré qu’il y ait l’éventualité d’une césarienne.

Tout est bien qui finit bien !

Au final, Naoil a pu donner naissance à son fils par césarienne, et tous les 2 vont bien. La gagnante de Koh-Lanta a été très émue par le personnel médical mais aussi son entourage. Elle a expliqué à ses fans qu’ils l’ont tous soutenu tout le temps où elle est restée à l’hôpital, jusqu’aux dernières heures de son accouchement.

De même, malgré que sa césarienne se soit déroulée en urgence, son mari Grégory a pu être présent. Émue, les larmes aux yeux, elle raconte : « c’est encore tout frais. Pour moi il n’y a pas de problème à accoucher par césarienne mais j’avais envie de faire ça comme les films, ça ne s’est pas passé comme dans les films (rires). Mais quand j’ai mon petit bout de chou dans les mains, j’oublie tout ! »

Naoil n’a pas manqué de se fondre en remerciement. La nouvelle maman s’est sentie très touchée par les nombreux soutiens dont elle a fait l’objet. En ce moment, elle récupère tout doucement de sa césarienne, et commence par prendre ses marques dans cette nouvelle aventure de maman, qui est partie pour durer toute une vie cette fois-ci.  

Après avoir lu tous les messages de soutien qu’elle a reçu, Naoil a remercié ses abonnés, et se dit prête « pour danser, chanter, kiffer ! »… Oui mais un peu de patience Naoil !


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.