Diam’s : Marc-Olivier Fogiel la prenait pour une « artiste de pacotille », elle la fait changer d’avis grâce à Marine le Pen !

Il est facile de juger une personne, surtout lorsqu’on ne la connaît pas vraiment. On dirait bien que ce fût le cas de Marc-Olivier Fogiel, en ce qui concerne la célèbre et talentueuse chanteuse Diam’s…

L’émission télé 50 Minutes Inside diffusée sur , a consacré son épisode du 19 septembre 2020 à l’ancienne rappeuse Diam’s. Revenant sur la carrière de la , les téléspectateurs ont pu revoir des images cultes et des souvenirs des heures de gloire de Diam’s. Si certains ne prenaient pas la jeune femme d’alors au sérieux, elle a réussi à leur faire changer d’avis grâce à son talent, et ce n’est pas Marc-Olivier Fogiel qui dira le contraire.

Un changement de vie radicale qui en a surpris plus d’un, et pourtant !

Alors qu’elle a commencé sa carrière musicale en 1994 avec son 1er groupe quand elle était encore adolescente, Diam’s sort son 1er album solo (en 1999) et enchaîne les succès à partir de 2003. Tout au long de sa carrière musicale, l’artiste remporte de prestigieuses récompenses dont un disque d’or en 2003, une « Victoire de la » en 2004 du meilleur album rap de l’année, un disque de platine en 2006, et même un disque de Diamant en 2007.

En septembre 2012, la rappeuse qui était également auteur, compositrice et interprète, a causé un choc immense à ses nombreux fans, en annonçant qu’elle mettait fin à la sa carrière. Rappelons que la chanteuse avait à son compteur, plusieurs tubes, de millions de disques vendus à travers le monde, et 4 albums, avec plusieurs distinctions et récompenses. Cependant, le succès ne garantit pas le bonheur, et on dirait bien que Diam’s en a fait la douloureuse expérience.

Déjà qu’elle a eu une enfance difficile au point d’avoir voulu se suicider à l’âge de 15 ans, la célébrité et la gloire n’ont pas apporté la paix à l’artiste, qui a fini par faire des séjours dans un hôpital psychiatrique, à cause d’une grave dépression, due à ses problèmes personnels.

Par la suite, Diam’s se convertit à l’Islam et arrête officiellement sa carrière musicale en 2012. Elle s’explique dans sa biographie : « Aujourd’hui, je suis libérée de cette religion de “l’avoir”, je veux juste “être” et me nourrir spirituellement. Je suis si désolée qu’on me voie prisonnière alors que, au con­trai­re, mes chaînes se sont brisées ».

Le jour où Marc-Olivier Fogiel a changé d’avis sur Diam’s

Depuis son changement de religion, Diam’s de son vrai nom Mélanie Georgiades, apparaît toujours voilée, choquant de nombreuses personnes, pas encore remis de l’arrêt brutal de sa carrière. Cela arrive à un moment où le port du voile faisait grand débat en France.

Malgré tout, la jeune femme reste sereine et assume son choix de vie. Lors d’un entretien il y a un an, Diam’s qui est maintenant maman de 2 enfants, expliquait que les personnes s’arrêtent souvent sur l’apparence pour juger, sans chercher à creuser pour savoir ce qui se cache au fonds.

Cela a dû être le cas avec l’ télé Marc-Olivier Fogiel, qui avait reçu la jeune chanteuse, lorsque sa carrière était en pleine ascension. En effet, dans la séquence diffusée par TF1 ce 19 septembre 2020 dans 50 Minutes Inside, on a pu voir Diam’s dans l’émission « On ne peut pas plaire à tout le monde ».

La séquence datait du 31 octobre 2004, et Marc-Olivier Fogiel avait reçu l’artiste, qui venait de sortir son titre engagé ‘’Marine’’. Dans ce morceau, Diam’s s’adresse à , prenant ainsi position contre le mouvement politique Front national.

D’après le producteur de l’artiste Benjamin Chulvanij, ce serait cette prestation de Diam’s qui a fait revoir sa copie à l’animateur Marc-Olivier Fogiel : « Fogiel qui pensait que c’était une artiste de pacotille en a pris plein la gueule ».

Aujourd’hui, Diams vit en Arabie Saoudite où elle mène ses activités, avec son mari Faouzi Tarkhania, ex rappeur également et ses 2 enfants.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.