Coronavirus : les bars parisiens rappelés à l’ordre, ils sont menacés par de nouvelles sanctions graves !

Un dernier avertissement a été lancé par la préfecture de police quant aux établissements qui ne respecteraient pas les mesures sanitaires. Pour ces derniers, les règles seront désormais très strictes.

De nouvelles mesures pour le bien de tous

En France, face à la recrudescence de l’épidémie de coronavirus, de nouvelles décisions ont été prises. Notamment en ce qui concerne le non-respect des mesures sanitaires en vigueur. Depuis l’ouverture des établissements publics, nombreux sont ceux qui ne suivent pas les règles sanitaires imposées. Tels sont les cas des restaurants, ainsi que des bars de la capitale. Face à cette situation, la préfecture de police de a sifflé la fin de la récréation. Dès lors, de nouvelles sanctions seront appliquées pour ceux qui s’aventureraient encore à déroger ces règles.

Selon le Parisien, le jeudi 17 septembre, une réunion a été organisée pour servir d’électrochoc aux représentants syndicaux de la profession. Ce rassemblement avait deux objets principaux. D’une part, le rappel quant au décret établi, le 10 juillet 2020, notamment en ce qui concerne les différentes mesures sanitaires qui doivent impérativement être suivies à la lettre ; malgré le fait que nombreux gérants jugent ces mesures comme rédhibitoires.

La covid-19 en 3D

Un propriétaire, présent à la réunion, a même annoncé qu’il ne peut accueillir ses clients que sur les places assises, dont la capacité ne dépasse les dix personnes au maximum, espacées d’un mètre. Ses clients n’ont donc pas l’autorisation de consommer debout. Une remarque qui n’a pas été prise en compte pour le bien de tous. D’un autre côté, les concernées ont été informés sur les éventuelles sanctions en cas de non-respect des distanciations physiques.

En effet, dans les semaines à venir, les opérations de contrôle vont se multiplier dans les établissements. Surtout dans les bars puisque les clients oublient totalement les gestes barrières sous l’effet de l’alcool. Durant leurs descentes, les policiers auront pour ordre d’effectuer un rapport à chaque intervention dans un lieu public. Une fermeture administrative pourra ensuite être décidée, en cas d’observation du non-respect des règles sanitaires. Cette obstruction de l’activité de l’établissement variera entre six jours à plusieurs semaines. Ceci étant pour ne pas revenir à un reconfinement. Une source proche de la police a même annoncé au Parisien que : « Il n’est plus question de pédagogie, mais de freiner la progression de l’épidémie, notamment chez les jeunes ».

L’épidémie de est « à nouveau très active en  »

Le virus SARS-CoV-2 a regagné du terrain en France. Une situation qui a été confirmée par le des Solidarité et de la Santé, . Lors d’une conférence qui s’était tenue le jeudi 17 septembre dernier. Selon lui, le virus circule activement chez les individus de 15 à 45 ans. Dès lors, les chiffres publiés par la Santé publique France, dans son bulletin hebdomadaire du 17 septembre, sont très alarmants. En effet, en seulement 24 h, 10 593 nouveaux cas positifs ont été enregistrés, dont 50 personnes décédées. Actuellement, 42 départements sont classés rouges sur un total de 87, placés en « situation de vulnérabilité ».

Face à cette situation, la Santé publique France a estimé que le nombre de cas confirmés hebdomadaire doublera dans 14 jours. Dans le cas où la dynamique de l’épidémie se maintiendrait. De plus, si cette situation se présente, les patients en état grave pourraient ne plus être pris en charge en réanimation. Par défaut de ressources.

Ainsi, pour y faire face, des stratégies ont été mises en place en France. Tels sont les cas de l’application des gestes barrières, partout dans le pays. De l’adaptation de la stratégie selon chaque territoire. Ou encore de la protection des personnes vulnérables et âgées.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !