Le blues de l’hiver touche de nombreuses personnes chaque année dès l’automne ou le début de l’hiver. Il y a différentes causes, mais heureusement aussi plusieurs choses qui pourraient vous aider à vous sentir mieux pendant la période hivernale. Dans cet article on vous explique ce qu’est le blues de l’hiver et comment tenter de lutter contre.

Qu’est-ce que le blues de l’hiver ?

Il s’agit d’un état de déprime passagère qui dure souvent plusieurs semaines voire quelques mois. La plupart des personnes qui ont un blues de l’hiver commencent à ressentir des symptômes dès le mois d’octobre ou novembre. Heureusement, même si cet état de déprime est très embêtant, ce n’est pas quelque chose de durable ou de dangereux. Par contre, si les choses sont plus graves et qu’il est question de dépression saisonnière, on vous conseille d’aller consulter votre médecin pour un suivi professionnel.

La différence entre le blues de l’hiver (ou de l’automne) et la dépression saisonnière n’est pas toujours flagrante pour la personne qui le vit. Parlez donc de ce que vous ressentez avec vos proches et / ou votre médecin.

Le blues de l’hiver se caractérise souvent par de la fatigue (mentale), de la tristesse, un manque de motivation et une difficulté à se concentrer. Normalement, cela ne vous empêche pas de faire ce que vous avez à faire dans la journée, comme le travail ou les tâches ménagères, même si cela peut les rendre plus difficiles. Si vous n’arrivez pas à vous lever, à manger ou si vous vous isolez par exemple, il peut être question de dépression, qui demande un suivi par un professionnel de santé.

Lutter contre le blues de l’hiver

Le plus important est de sortir souvent, de profiter des rayons de soleil même quand il fait froid, de vous balader dans la nature et de faire du sport. L’activité physique et la lumière naturelle vont vous aider à vous sentir mieux, et vous donneront de l’énergie. On remercie les endorphines.

Quand on parle d’activité physique, on doit aussi parler de moment intimes. Car passer un moment câlin avec son ou sa chéri(e) fait énormément de bien, surtout si vous utilisez un vibromasseur duo ou autre sextoy pour couple. Les massages et autres gestes intimes permettent également de libérer ces fameuses endorphines.

Il est aussi conseillé de parler de ce que vous ressentez, car vous verrez que vous n’êtes pas seul(e). Expliquez donc à votre partenaire ce qui se passe et demandez de l’aide si besoin. Il ou elle peut par exemple vous proposer des sorties lorsque vous commencez à vous cloîtrer chez vous ou si vous passez une journée difficile.

Pensez aussi à faire des activités à la maison pour vous changer les idées. Le yoga, les loisirs créatifs, lire un bon livre… Prenez le temps pour ces choses-là. Un masturbateur ou autre sextoy peut également s’avérer utile, que vous soyez célibataire ou en couple. Après tout, le plaisir sexuel et l’orgasme ont des effets bénéfiques sur la santé mentale.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.