Carla Bruni : l’ex première dame de France dévoile ses peurs lorsqu’elle et son époux étaient à l’Elysée… surprenant !

Interviewée par le magazine Quotidien, Carla Bruni, parle des angoisses qu’elle a traversées lorsqu’elle vivait aux Champs Elysée. Des révélations captivantes qui sont regroupées dans cet article.

Les fonctions présidentielles n’impactent pas que celui qui occupe la chaise de président. C’est tout son entourage qui en subit les conséquences. Ainsi, la première personne se trouvant plus sous l’influence de ce poste est la femme du président. Dans les lignes à suivre, l’on vous donne la possibilité de lire les confidences de la femme de l’ancien président de la République en ce qui concerne ses différentes angoisses lorsqu’elle avait toujours le titre de première dame de France.  

Une première dame qui fait de la

A son ascension à la magistrature suprême, Nicolas Sarkozy était naturellement accompagné de son épouse Carla Bruni. De nationalité italienne, Carla avait épaulé son époux lors de sa course pour la présidence. Mais avant de revêtir le manteau de première dame, elle était une musicienne. En plus de son aptitude à la musique, elle est mannequin. Déjà en 2008, elle mettait sur le marché son troisième album dénommé « Comme si de rien n’était ». L’album a connu un grand succès puisqu’il a été vendu à plus de 80.000 exemplaires.

Mère de deux enfants, Carla Bruni totalise 6 albums. Elle est également une star du cinéma. En effet, son personnage et celui de son époux Nicolas Sarkozy sont apparus dans l’un des épisodes des Simpson. Elle est citée par le personnage de Michelle Obama dans la Baiser volé. Carla Bruni a aussi joué dans de nombreux films dont Minuit à réalisé par Woody Allen. Un film qui a eu le mérite d’obtenir le Screen Actors Guild Award de la meilleure distribution. Par ailleurs, l’épouse de Nicolas Sarkozy n’a pas toujours eu le sommeil léger lors du mandat de son époux.

Carla Bruni révèle ses sentiments de première dame

Carla Bruni a récemment sorti un nouvel album dénommé « Carla Bruni ». Dans le but de faire la promotion de son chef d’œuvre, elle a été invitée sur le plateau de Quotidien. Pendant l’émission, l’ex-première dame a fait un certain nombre de révélations sur son ancienne vie d’épouse de président. Elle a affirmé avoir de mémorables souvenirs de cette époque.

« J’avais peur qu’on le tue, qu’il se passe quelque chose de très grave » déclara la musicienne. On peut évidemment comprendre que Carla Bruni vivait également avec des craintes. Elle n’avait pas uniquement peur des drames mais également des polémiques. Elle était consciente du poids que portaient les épaules de son époux et cela l’effrayait. « J’avais peur de toutes ses choses graves sur ses épaules » affirma l’épouse de l’ex-président. Des révélations qui en disent long sur tout le stress subi par Carla Bruni pendant le mandat de son mari.

Carla et Sarkozy, un couple bien soudé

Rencontrés en 2007, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy se sont mariés en 2008. Depuis lors, ils ont toujours vécus en préservant l’harmonie de leur couple. Les deux amoureux démontrent de leur amour même devant le grand public. En effet, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy se font des déclarations sur les réseaux sociaux et les médias. Aussi, le couple a toujours su s’y prendre pour surprendre tous ceux qui les suivent.

La beauté de leur idylle a encore été démontrée par un étonnant geste de l’ancien président français. Nicolas Sarkozy a offert un cadeau à l’ancien partenaire de son épouse. Carla Bruni a été la compagne d’un philosophe prénommé Raphael Enthoven. Il est notamment le père du premier fils de la musicienne. Pour revenir aux faits, l’ex-compagnon de Carla Bruni a reçu une cloche à fromage de la part de l’ancien président le jour de son mariage avec Justine Levy. Les faits se sont déroulés en 1996 plus précisément dans le mois de Septembre.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.