Cardi B provoque une énorme polémique aux USA avec son nouveau tube WAP !

Le tube de l’ancienne strip, âgée aujourd’hui de 27 ans, provoque une grande polémique sur les réseaux. Le « Wap » de Cardi B est sujet de nombreux commentaires.

Un clip plus qu’inhabituel et osé, « Wap » de Cardi B en collaboration avec Megan Thee Stallion devient vite un immense tube cet été. Malgré de nombreux critiques des conservateurs américains, la popularité de celui-ci ne fait qu’augmenter.

Un tube jugé trop osé

Du côté musical, c’est  un son plutôt basique avec un rythme inspiré des années 1990 « Whores in this house », de Frank Ski, découvert dans une boite de nuit de Baltimore. Mais en fait, quelques parties des paroles de cette chanson ne sont pas traduisibles pour les oreilles et âmes sensibles.

Même son titre est une abréviation argotique évoquant clairement un appareil génital lubrifié. La jeune femme de 27 ans est originaire du Bronx et est une ex-strip. Megan Thee Stallion est originaire du Texas et a 25 ans. Les deux jeunes femmes ont sorti ce tube, très voire trop, moderne au gout de certains, prennent un plaisir fou à concocter les paroles les plus osées dans leur chanson. Dans leur clip vidéo, les deux chanteuses se pavanent en talons aiguilles très hauts avec leurs bodys. Un clip tourné dans une demeure de riche à la couleur pastel, elles arrivent se succédant de félins comme on n’en voit pas d’habitude. La vidéo et les paroles en eux-mêmes sont riches en insinuations démontrant des femmes aux formes plus que généreuses.

Le tube était devenu viral sur TikTok, et les critiques ont été plus que nombreuses. Le public, lui, n’a rien contre le concept du clip en général, par contre, les conservateurs américains ont déclaré que c’était un gros scandale. James Bradley, un républicain de Los Angeles a déclaré sut Twitter : « WAP (que j’ai entendu par hasard) m’a donné envie de me verser de l’eau bénite dans les oreilles ». De son côté, Ben Shapiro, un éditorialiste conservateur très éminent a déclaré que le tube était une régression pour le féminisme. « Ils parlent, ils parlent et les chiffres augmentent », a récemment déclaré Cardi B et elle a raison puisque les nombres de vues sur son clip vidéo ne font qu’augmenter.

La jeune femme est un fan du socialiste Bernie Sanders, qui à présent, soutient Joe Biden le démocrate pour l’élection présidentielle qui vient.

Une hypocrisie plus qu’apparente selon les internautes

En effet, certains commentaires sur les réseaux sociaux ont noté que les mêmes conservateurs qui critiquaient Cardi B n’étaient pas tout à fait « Clean ». Soutenant un président (Donald Trump) s’étant vanté d’une expression tout aussi vulgaire et machiste. Sois disant d’« attraper les femmes par la chatte ». « Le patriarcat punit toujours les femmes qui parlent de leurs expériences intimes », explique Sherri Williams, une spécialiste des médias à l’American University de Washington. Elle disait que ces critiques-là étaient tout à fait prévisibles. « … Une femme qui parle de plaisir intime est immorale » ajoute-t-elle. Sachant que les deux jeunes femmes sont noires, la vidéo va à l’encontre de l’idée que le féminisme n’appartient qu’aux « femmes blanches aisées ». Les femmes noires ayant toujours été traitées comme des marchandises, cobayes de recherche gynécologique et esclaves rétorqua l’universitaire.

La gynécologue et éditorialiste à succès Jen Gunter prévoyait aussi ces critiques. L’appareil génital ne sera jamais évoqué de manière constructive selon la gynécologue. Selon elle, « Wap » est un pas en avant pour aider les femmes à s’exprimer comme le font les hommes. Une candidate républicaine au Congrès, DeAnna Lorraine, a jugé dans un tweet que l’Amérique avait « besoin de beaucoup plus de femmes comme Melania Trump, et de beaucoup moins de Cardi B ». La rappeuse a tout simplement rétorqué en tweettant une ancienne dénudée de la première dame et ancienne mannequin tant vantée. Cardi B a donc clos le débat en ajoutant : « C’est tout ce que je dis ».


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !