S’initier au piano et apprendre le synthétiseur sont deux termes souvent confondus, mais qui ont une grande différence. Afin de mieux vous orienter dans le choix de votre instrument de musique, il faut savoir faire la différence entre un synthétiseur et un piano. Les deux vous permettent de jouer de la bonne musique, mais l’un ne remplace pas l’autre. Prenez le temps de lire les paragraphes qui suivent pour en apprendre plus.

Un synthétiseur et un piano : quelle est leur différence ?

À la base, le synthétiseur est un instrument électrique tandis que le piano est un instrument acoustique. Ainsi, le premier nécessite une source d’énergie électrique pour fonctionner alors que le second non.

Il y a une différence au niveau de leurs touches. Celles du piano sont pondérées alors que pour un synthétiseur elles ne le sont pas, ses touches sont ainsi plus légères.

Si c’est la force de doigts que vous voulez travailler, alors ce sont les touches du piano qu’il vous faut. Le son obtenu est riche et spécifique à cet instrument. Toutefois, un réglage régulier est nécessaire. De son côté, le synthétiseur vous permet de passer d’un son ou d’un instrument à un autre. Ce qui vous permet d’explorer différents horizons dans le monde de la musique. Il vous permet d’accéder à plus d’une centaine de sons.

Les fonctionnalités qui les accompagnent diffèrent aussi ces instruments. Le piano constitue un seul instrument vous donnant un son qui lui est spécifique. Le synthétiseur s’accompagne d’oscillateurs, d’amplificateurs, de filtres et de divers autres composants qui contribuent ensemble à vous donner un son synthétisé. Ce qui fait de ce dernier instrument un dispositif polyvalent qui vous permet de perfectionner vos techniques et d’améliorer vos performances.

Quand faut-il utiliser un synthétiseur ?

Si vous avez comme objectif d’apprendre le piano, le synthétiseur n’est pas l’instrument qu’il vous faut. En effet, la résistance de ses touches est faible par rapport à celles du piano et le nombre des touches du clavier n’atteint pas toujours 88. Le synthétiseur convient mieux à la composition musicale. Il s’adresse à celui qui souhaite jouer des variétés de musiques avec plusieurs possibilités de synthèse de son.

Avec cet instrument de musique, vous pouvez accéder à différentes options de réglages pour trouver le bon son qui convient à votre création. Il se relie avec des ordinateurs pour les importations de sons ou des enregistrements. L’intervention sur des pistes qui ont été déjà enregistrées à l’avance est également possible.

Les synthétiseurs analogiques sont adaptés à la création de sons originaux. Ils n’imitent pas d’autres instruments. Les sons qu’ils émettent sont chaleureux et ils adoptent un design vintage. Ils peuvent s’accompagner de clavier ou non et ils conviennent mieux à des utilisateurs qui sont habitués au monde du son.

Les synthétiseurs numériques quant à eux sont des modèles polyvalents qui conviennent aussi bien à des débutants qu’à des utilisateurs professionnels. Ils permettent la synthèse des sons en en proposant en centaine. Ils sont dotés de carte mère et les modèles à technologies plus poussées sont même dotés de haut-parleur et de table de mixage virtuelle. De ce fait, ce modèle est favorable à la créativité.

synthetiseur-piano

Quel synthétiseur choisir pour mieux l’apprendre ?

Pour vous initier dans l’usage d’un synthétiseur, vous devriez considérer quelques paramètres. Choisissez un modèle à clavier. Celui-ci ne doit pas forcément avoir le même nombre de touches que le piano si vous ne voulez pas vous encombrer. Un port USB serait le bienvenu pour permettre une liaison avec votre ordinateur.

Pour faciliter votre navigation, optez pour un synthétiseur à écran tactile. N’oubliez pas non plus la polyphonie qui est essentielle pour les accords et pour jouer des sons différents simultanément. Les fonctionnalités qu’il est préférable d’avoir pour bien utiliser cet appareil sont les effets, les réglages, l’arpégiateur, les oscillateurs et le vocodeur.

Lorsque vous décidez de faire votre choix, trouvez ici le synthétiseur qui peut répondre à vos besoins.

Les étapes de l’apprentissage d’un synthétiseur

Que vous envisagiez une future composition ou que vous souhaitiez seulement vous amuser avec un synthétiseur, il est toujours préférable d’avoir une base en solfège de piano. Il est également essentiel de bien lire le manuel d’utilisation de votre appareil pour essayer de connaître ses fonctionnalités. Après avoir maîtrisé ces points au moins, vous pouvez vous mettre au synthétiseur sans toutefois vous attendre à une création impressionnante dès le premier usage.

Commencez par jouer les notes de base du piano tout en changeant d’instrument à travers le synthétiseur. Ce qui vous donne des sons d’instruments variés avec la même mélodie.

Après, travaillez le côté rythmique, changez le rythme de vos mélodies selon vos envies pour voir jusqu’où vous pouvez aller en matière de créativité. C’est pareil pour les accompagnements, accompagnez les mélodies que vous avez l’habitude de jouer avec d’autres sons.

Profitez de la connectique de l’appareil pour exploiter ses fonctionnalités. Importez des morceaux pour y travailler ou enregistrez vos créations sur un ordinateur pour mieux les apprécier.

L’idéal est de se faire accompagner par un professionnel si vous souhaitez devenir à votre tour un expert dans la manipulation de cet appareil. Toutefois, vous avez aussi le choix de seulement consulter des tutoriels écrits ou en vidéo pour vous améliorer au fil du temps.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.